Journée d’études ” Les mutations du rapport au temps et à l’espace dans les métiers de la relation à l’ère de l’hypermodernité”

Journée d’études co-organisée par le laboratoire ÉMA ainsi que les réseaux thématiques Sociologie de la connaissance (RT10) et Sociologie clinique (RT16) de l’Association Française de Sociologie

Programme :

9h. Accueil café (hall d’entrée du site universitaire de Gennevilliers)
9h20-9h30. Introduction générale de la journée d’études
Par Pascal Fugier (maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université de Cergy-Pontoise, laboratoire ÉMA) et Antigone Mouchtouris (professeure de sociologie à l’Université de Lorraine, laboratoire 2L2S)
9h30-10h45. L’accompagnement à l’épreuve de l’hypermodernité (modératrice : Valérie Becquet, professeur des universités en sciences de l’éducation à l’Université de Cergy-Pontoise, laboratoire ÉMA)

  • FUGIER Pascal (maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université de Cergy-Pontoise, laboratoire ÉMA), “L’accompagnement des publics et l’encadrement des professionnels du secteur social à l’épreuve du temps”.
  • DE GAULEJAC Vincent (professeur émérite de l’université Paris 7- Denis Diderot, président du Réseau International de Sociologie Clinique). “Plus on gagne du temps moins on en a : le rapport au temps dans la société paradoxante”.
    10h45-11h. Pause
    11h-12h20. Un regard sur l’hypermodernité par le prisme des groupes et organisations fermées (modérateur : Guilhem Labinal, maître de conférences en géographie à l’Université de Cergy-Pontoise, laboratoire)
  • BRYON-PORTET Céline (professeur des universités en sociologie à l’université Paul Valéry de Montpellier, LERSEM). “Hypermodernité, temps profane et temps initiatique d’après l’exemple de la Franc-Maçonnerie”.
  • LIMAM Wajdi (doctorant en sociologie, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, UMR 7217-CRESSPA), “Personnes concernées, personnes non assignées, accompagner la mobilité : le temps accéléré dans la prise en charge des personnes signalées comme radicalisées”.
    12h20-13h40. Pause déjeuner
    5
    13h40-15h. En quête d’analyseurs des espaces-temps professionnels (modérateur : Pascal Fugier, maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université de Cergy-Pontoise, laboratoire ÉMA)
  • LABINAL Guilhem (maître de conférences en géographie à l’Université de Cergy-Pontoise, laboratoire ÉMA). “Le géographe face à l’hypermodernité. Quelles approches du rapport espace-temps ?”.
  • PILOTTI Anne (masseur kinésithérapeute hospitalier, docteur en sciences de l’éducation, chercheur associé au laboratoire ÉMA), “Le courrier électronique des masseurs-kinésithérapeutes salariés. Un analyseur des modifications des espaces et des temporalités des pratiques professionnelles de ‘‘soignants connectés”.
    15h-15h15. Pause
    15h15-16h30. Une mise en perspective anthropologique et socio-historique du rapport au temps et à l’espace (modérateur : Pascal Fugier, maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université de Cergy-Pontoise, laboratoire ÉMA)
  • BRETIN Marie-Line (écrivaine, professeure agrégée de philosophie), “Les enfants de Prométhée et la dictature de l’urgence”.
  • MOUCHTOURIS Antigone (professeure de sociologie à l’Université de Lorraine, laboratoire 2L2S), “La place du sujet dans le temps socio-historique et le Kairos, d’après la lecture de Cornelius Castoriadis”.
  • CHRISTIAS Panagiotis (professeur d’Histoire des Idées, Faculté des Sciences Humaines, Études européennes, Université de Chypre (UCY), chercheur affilié, UMR 7367 « Dynamiques Européennes » (DynamE), Université de Strasbourg), “L’être et le temps dans la Cité”.
    16h30-16h45. Conclusion générale, mise en perspective de la journée d’études.
    Entrée gratuite, inscription obligatoire avant le mercredi 3 octobre 2018.
    https://www.u-cergy.fr/fr/laboratoires/ema/actualites/actualite-publication/les-mutations-du-rapport-au-temps.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.